Bienvenue A 20mn d'Angers et à une heure de la côte atlantique. - Les peintres apprécieront la lumière toujours surprenante du dernier fleuve sauvage d'Europe et ses fluctuations au gré des jours. - - Les musiciens apprécieront le merveilleux piano Steinway mis à leur disposition et les prouesses du perroquet Mozart sifflant "La reine de la nuit". - Les écrivains apprécieront le calme et la présence des félins. - - Pique nique sur place, sur commande, avec les produits et les vins de la région. Pour consulter le menu, fermez cette fenêtre et suivez les étoiles ! Le parc : Sous un marronnier, la fée à sa fenêtre vous apparaîtra. Plus loin, les chiens près du bassin vous feront bon accueil tandis qu’un chat endormi au pied d’un cèdre vous dira aimablement bonjour ou gardera les paupières clauses. La Loire : La Loire en été peut ressembler au fleuve Niger… Elles vous invite à un dépaysement total. Sur la plage, en canoë en barque ou en bateau, la découverte de ses îles peuplées de mouettes et d’aigrettes, de spatules blanches et de hérons cendrés faisant sécher leurs ailes vous émerveillera. Les chevaliers cul-blanc siffleront à vos oreilles le plus charmant des chants. Ciel de Loire : Julien Gracq, Balzac, Turner…Chacun à sa manière a loué la Loire et ses ciels. Piscine Dans un environnement naturel et reposant, profitez de notre piscine intérieure chauffée toute l'année Nos partenaires : <a href="http://www.google.fr/search?hl=fr&q=vladimir+fedorovski&spell=1">vladimir fedorovski, un de nos clients à Villa Loire</a> <a href="http://www.philippevilledey.com">Philippe Villedey</a> <a href="http://www.maison-russie.com">Maison de la Russie</a> <a href="http://www.web-creatif.net">Web Créatif à Nantes conçoit des sites internet, des dépliants touristiques et de l'infographie</a> <a href="http://www.cg49.fr/medias/PDF/services/cultiver/patrimoine/lislebriand.pdf">Le château de l'Isle Briand, un modèle d'organisation</a> La Chambre Orientale Salle de douche Petit déjeuner compris La Chambre Pastorale Salle de douche Télévision Petit déjeuner compris La chambre Russe "La Russie, c'est un rébus enveloppé de mystères au sein d'une énigme." Salle de bain et WC Télévision Petit déjeuner compris <a href="http://www.loire-croisiere.com">Croisières et excursions sur la Loire</a> <a href="http://www.radegonde.fr">Abbaye de Ste Radegonde, Musée de la Vigne et du Vin</a> <a href="http://www.capsurlanjou.org">Cap sur l'Anjou</a> <a href="http://www.puydufou.fr">Le Puy du Fou</a> <a href="http://membres.lycos.fr/jardins/">Les Jardins du Château du Pin</a> <a href="http://www.chateau-serrant.net">Chateau de Serrant, un des mieus meublés parmi les châteaux Renaissance</a> <a href="http://www.vinci-closluce.com/">Château du Clos Lucé</a> <a href="http://www.coteauxblancs.com">Domaine des coteaux blancs</a> <a href="http://www.angers.fr">Angers, capitale de l'Anjou</a> <a href="http://www.domaine-gerfaudrie.fr">Domaine de la Gerfaudrie</a> <a href="http://www.bateau-croisiere-union.com">Batellerie Promenade Val de Sarthe et Maine</a> <a href="http://www.lelion-hn.com">Haras national de l'Isle Briand au Lion d'Angers Le domaine de l’Isle-Briand est bien plus que le temple du cheval célébré de nos jours : il illustre les transformations sociales, agricoles et économiques du Segréen au XIXe siècle, à travers son histoire, ses propriétaires successifs, les édifices et le parc qui subsistent. Cette région a en effet connu de profondes mutations agricoles dues à une aristocratie foncière très présente, dans la lignée des courants physiocratiques du XVIIIe siècle. Ces propriétaires de châteaux et d’exploitations agricoles planifient et réorganisent le territoire rural à partir des années 1850, selon des préoccupations de rentabilité et de rationalisation issues du début du siècle. Pratiques agricoles novatrices, introduction de nouvelles plantes et de races plus productives, amélioration des outils et mécanisation se conjuguent désormais avec un nouveau type de ferme qui prend valeur d’exemple, plus fonctionnelle, vaste, hygiénique... et esthétiquement agréable ! Cette aristocratie foncière, dont le comte de Falloux demeure la personnalité la plus en vue, sera vite suivie par le milieu industriel local et la bourgeoisie citadine. Ces gros propriétaires fonciers rénovent ou rebâtissent le château familial, ou érigent de grandioses demeures : les parcs paysagers et agricoles succèdent alors aux “ jardins à la française ” avec, en filigrane, un mode de vie, partagé entre parties de chasse, courses de chevaux et réceptions champêtres. Seigneurie de la famille Briand au XVe siècle, c’est cependant la famille d’Andigné qui sera le plus longtemps attachée à ce domaine, de 1491 à 1872. La situation stratégique du lieu, à la confluence de la Mayenne et de l’Oudon, a suscité l’édification d’une forteresse mentionnée au XVIe siècle. Vers 1775, le château-fort est remplacé par un château d’agrément, élevé près de la Mayenne, accompagné d’une ferme et de communs. L’équilibre des espaces et des formes, les salons largement éclairés de cette demeure classique, sont les traits communs de ce type d’édifice qui ponctuent çà et là nos campagnes. Ce qui deviendra le domaine actuel est alors composé de prés, de labours, de quatre fermes, d’un moulin à eau et du château avec ses dépendances. Deux propriétaires successifs vont complètement renouveler cet ensemble hétérogène et en faire un vaste domaine de 161 hectares, comprenant un parc agricole et paysager, un bois, de nombreux édifices (beaucoup sont détruits) liés à la fois au château, à l’exploitation agricole du domaine, puis au cheval. Charles Emmanuel d’Andigné de Mayneuf, issu de la grande aristocratie foncière de la région, est maire du Liond’Angers de 1848 à 1871. Il agrandit considérablement le domaine familial, regroupe les terres à l’origine du parc, assure les limites du domaine, notamment lors de l’ouverture de la route de Thorigné (vers 1844-1845). On lui doit probablement le parc, un vaste potager et une pompe à eau établie en 1852 (disparus) afin d’assurer l’irrigation du domaine. Il déclasse les métairies en place en simples bâtiments ruraux en 1858, y compris la ferme du domaine, et fait sans doute rehausser le château d’un étage attique. Sa résidence principale est alors le château des Halliers à Chambellay (commune voisine), dont il rénove en 1856 la ferme, primée comme ferme-modèle. Jeanne-Marie SAY, vicomtesse de Trédern. Ce personnage exceptionnel, fille du fondateur des raffineries sucrières Say, est issu de la grande bourgeoisie industrielle. Elle est aussi une cantatrice de talent, passionnée de théâtre (elle fait édifier le théâtre du château de Brissac) et de musique. Cette femme de tête, indépendante, dirige ses affaires comme ses domaines, de main de maître. Elle mène une intense vie mondaine, organise de fastueuses fêtes et séjourne alternativement dans son hôtel parisien de la place Vendôme, ses châteaux de Brissac et de l’Isle-Briand.</a>

 

Visitez ici le site du Concepteur

 

Textes par Isabelle St Bris, propriétaire de Villa Loire

 

 

referencement gratuit
sonnerie rencontre casinos
sonneries sonnerie mms casino
Brioude-Internet : référencement et positionnement